Comment éviter le piratage informatique ?

Publié le : 13 octobre 20205 mins de lecture

Les données de la plupart des entreprises et des particuliers sont aujourd’hui numériques. Les documents importants sont aussi sauvegardés sur des serveurs pour assurer leur parfaite protection. Cependant, des failles de sécurité peuvent encore exister et dans ce cas, le piratage informatique est possible. Les risques sont parfois très importants au niveau professionnel. Pour les éviter, il faut impérativement mettre en place une grande sécurité informatique.

Conseils pour éviter le piratage informatique.

Le piratage numérique face à la sécurité informatique : présentation

Plusieurs techniques sont utilisées par des utilisateurs malveillants pour effectuer un piratage informatique. Il est important de vérifier les informations de sécurité comme le précise Itak IT. Ainsi, si la sécurité de données n’est pas optimale, des failles peuvent exister et le piratage peut arriver.

Cette intrusion peut être provoquée par la réception d’un e-mail malveillant appelé aussi « phishing » dans le langage informatique. Des informations personnelles sont généralement demandées dans ces e-mails. Un lien est aussi parfois intégré pour inciter l’utilisateur au clic. Sans sécurité informatique, le piratage arrive très facilement.

Il est aussi possible d’intégrer un virus dans l’ordinateur de l’utilisateur via une pièce jointe dans un e-mail, par exemple. La sécurité de données est alors directement menacée une fois le virus installé. Les zones de wifi public sont aussi souvent infiltrées par des virus malveillants. En effet, il est plus simple de nuire à la sécurité des informations collectées sur un wifi public comme celui d’un bar que via un wifi privé.

Comment bien se protéger contre le piratage informatique ?

Rester vigilant en toutes circonstances

Piratage numeriquePlusieurs astuces existent pour éviter de se faire pirater des informations personnelles et professionnelles. Dans un premier temps, il est important d’être prudent. Un e-mail étrange arrive sur votre boîte mail. Le contenu contient des fautes d’orthographe et un lien est présent avec des irrégularités ; supprimez-le !

Il ne faut jamais donner ses informations personnelles, professionnelles ou bancaires à un e-mail de ce genre ou à un autre e-mail. Parfois, ceux-ci imitent le visuel de votre banque pour vous inciter à divulguer des informations confidentielles. La sécurité informatique doit être performante, mais l’attention de l’utilisateur doit aussi être beaucoup plus forte.

Changer régulièrement les mots de passe

L’autre conseil pour conserver une sécurité de données optimale est de changer régulièrement de mots de passe. De plus, il faut les rendre complexes. Ne mettez pas seulement votre date de naissance ou votre nom et prénom ou bien des chiffres comme 1234.

Préférez plutôt des chiffres, des lettres et des majuscules pour renforcer votre sécurité. Il faut aussi éviter d’utiliser le même mot de passe sur plusieurs comptes pour diminuer le risque de piratage sur l’ensemble de vos comptes.

Vérifier la sécurité informatique de vos outils externes

Vous avez opté pour un prestataire externe pour sauvegarder vos données. Alors, assurez-vous qu’il optimise la sécurité de données au quotidien pour éviter des failles ou des pertes. Ainsi, une sauvegarde régulière améliore la sécurité numérique de l’outil. De plus, il est possible de dupliquer les données au sein de plusieurs serveurs géographiquement éloignés pour renforcer la sécurité de données.

Ces détails sont importants à observer lorsque vous faites le choix de trouver un hébergement web. Vous pouvez obtenir des informations pour optimiser vos actions professionnelles via le site spécialisé Entreprise et Compagnie.

Utiliser un antivirus de protection

Pour renforcer la sécurité informatique sur votre ordinateur qu’il soit professionnel ou personnel, il est important d’utiliser un antivirus. Celui-ci éloigne les virus et autres intrusions pour améliorer efficacement la sécurité de données.

Cependant, si avec ces conseils vous êtes tout de même victime d’un piratage informatique, il est possible de porter plainte au commissariat le plus proche de chez vous comme le précise le magazine leparisien.fr. Les sanctions peuvent atteindre les 45 000 euros d’amendes et 3 ans de prison pour les auteurs. Pensez-y !

Plan du site